Forêt de Rambouillet et villages pittoresques
LE PERRAY-EN-YVELINES

Forêt de Rambouillet et villages pittoresques

Au bord de l'eau
Flore
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Forêt de Rambouillet et Villages pittoresques
Parcourez de grands espaces de Nature aux portes de Paris.

Sur votre chemin vous découvrirez la chaîne des Etangs de Hollande, la Forêt de Rambouillet, mais aussi des villages pittoresques où ont vécu des personnages célèbres comme Maurice Ravel ou Jean Monnet, architecte de l'Europe.
Vous emprunterez des chemins ruraux, de vastes allées forestières et parfois des GR.

Description


Départ : Depuis la gare. Prenez en face « l’Avenue de la Gare ».  (Avenue en sens interdit). Arrivé à l’intersection avec la « Rue de Chartres » continuez tout droit « Rue de la Breloque ». Prenez ensuite la deuxième à droite « Rue de Houdan ». Vous passez devant une médiathèque (située sur la droite) 

 

1.       La route entame un virage sur la gauche. C’est à ce moment que vous quittez la « Rue de Houdan » et prenez le petit tunnel piéton tout droit. Après avoir passé le tunnel, prenez le chemin tout de suite à droite qui longe la nationale. Vous regagnez un chemin plus large. Continuez tout droit. 

2.       Arrivé au niveau d’une croix blanche (Croix Vaudin) prenez le chemin à droite qui longe la forêt. Au bout de 450 mètres, prenez le chemin à gauche. Vous apercevez le Pavillon de l’Empereur. Passez dans le pavillon, puis traversez les étangs de Hollande. Prenez ensuite le premier chemin à gauche juste après avoir franchis les barrières 

3.       Le sentier entame un virage à droite, poursuivez ce sentier tout droit (laissez le sentier sur     votre gauche) jusqu’à l’intersection avec une route forestière. Prenez à gauche sur la route forestière et continuez toujours tout droit. Vous allez quitter la forêt et traverser des près. Au croisement avec une route, traversez là et poursuivez en face à travers champs jusqu’à la D 60.

4.       Traversez la D 60 au niveau du carrefour des petites Yvelines et empruntez la route forestière en direction des étangs de Hollande. Au carrefour de Malmaison prenez le chemin à gauche derrière la barrière en bois « Route de Malmaison à la route des étangs » jusqu’au carrefour de Bourgneuf où vous tournez à droite sur la route des étangs de Hollande (vous pouvez poursuivre tout droit au carrefour pour découvrir le point de vue sur les étangs depuis la digue). Poursuivez la route des étangs de Hollande toujours tout droit puis traversez les parkings jusqu’au croisement avec la route de la chaussée de Hollande.

5.       Arrivée à l’intersection avec la route, empruntez-là par la droite.

6.       Arrivé à un grand carrefour forestier (carrefour du poteau de Hollande), prenez le chemin à gauche « La Route du Grand Maître » que vous empruntez jusqu’à la départementale. Traversez la départementale et prenez le sentier qui continue légèrement à droite. Attention en traversant. Le sentier descend légèrement le long de l’étang. Arrivé tout en bas du chemin à l’intersection, prenez le sentier à gauche. Puis arrivé sur le parking, prenez le chemin à droite puis le sentier qui descend tout de suite à droite après la barrière. Poursuivez ce sentier toujours tout droit qui remonte sur le plateau que vous traversez jusqu’au carrefour des 7 chênes.

7.       Au carrefour prendre en face le sentier qui redescend, passez un petit pont puis remontez et traversez toujours tout droit le plateau jusqu’à la départementale 138.

8.       Arrivé sur la RD, prenez à gauche et longez la départementale sur environ 100 m, puis prenez la route forestière à droite après le pont. Vous passez devant la maison forestière du Parc d’en haut, poursuivez cette route jusqu’à l’intersection avec une autre route que vous empruntez par la droite jusqu’au chêne Baudet.

9.       Au chêne Baudet, ne le passez pas et prenez le chemin sur votre gauche qui passe devant la maison forestière. Empruntez ce chemin toujours tout droit, passez une 1ère intersection puis vous arrivez sur une 2nde intersection avec 4 chemins.

10.   Au carrefour prenez le chemin d’en face qui sort de la forêt et qui traverse la plaine de Montfort.

Etang de la Porte Baudet ou des Maurus : idéal pour le pique-nique (1300 m aller-retour)

Au carrefour, prenez le 1er chemin à droite. Quelques mètres plus loin, arrivé sur le chemin bétonné, traversez et continuez tout droit. Au bout de quelques mètres, vous arrivez à l’étang. 

11.   Arrivé sur la « rue Bertrand Du Guesclin », prenez à gauche la « rue de Château Gaillard ». Vous suivez le balisage GR. Au croisement, 100 mètres plus loin, continuez sur la droite dans la même rue. Continuez sur le GR. Descendez la rue puis à l’intersection, prenez à droite « rue de Sancé » que vous poursuivez toujours tout droit pour monter jusqu’à l’église. Vous êtes arrivé au centre du village de Monfort-l’Amaury.

Départ : Eglise de Monfort l’Amaury

11.   Tournez le dos à l’église et remontez la rue pour prendre la 1ère à droite « rue Amaury ». A la prochaine intersection prenez tout droit « rue des Charrettes » en longeant le cimetière sur votre gauche. Au bout de la rue prenez à gauche la « rue Saint Nicolas », puis la première à droite « Ruelle du Moulin ».

12.   Arrivé à l’intersection avec la route (D 155) prenez à gauche en direction du rond-point. Traversez la route pour aller sur le trottoir en face. Le passage piéton est situé à gauche au niveau du rond-point. Arrivé sur le rond-point, prenez tout droit « rue de Galluis ». Vous entrez dans « Méré ». Vous quittez temporairement le GR. Puis, prenez la première à droite « rue de la Mare Chantreuil ». Arrivé à l’intersection avec la « route de Rambouillet » prenez à gauche en restant sur le trottoir de gauche.

13.   Arrivé au carrefour routier, continuez tout droit « rue Saint-Blaise ». Vous suivez de nouveau le GR. Pour traverser la route, empruntez les passages piétons sur la gauche puis passez devant l’agence immobilière. Arrivé au stop de l’intersection avec « la rue François Quesnay », prenez à gauche. Vous continuez sur le GR

Arrivé à l’intersection avec la « rue Léopold Bellan », prenez à gauche. Vous continuez sur le GR. Puis prenez la première à droite « rue Bocquet ». Après avoir longé le parking sur la droite vous arrivez à une intersection. Prenez à droite « rue de Mareil ». Vous continuez de suivre les traces du GR. Continuez tout droit « rue de Mareil ». Vous quittez progressivement le lotissement et évoluez sur la route à travers champs. Peu de temps après avoir abandonné la route bitumée, le chemin engage un virage à droite sous la forme d’un arc de cercle. Continuez tout droit.

14.   A l’intersection (peu de temps après avoir passé un poteau électrique sur votre gauche) prenez à droite et abandonnez le GR qui continue tout droit. Arrivé à l’entrée d’un lotissement, au niveau d’un petit rond-point, prenez la route à gauche. 150 mètres plus loin, à l’intersection continuez tout droit. Puis, prenez la première à droite « rue des Sources ». Arrivé au prochain croisement, continuez sur la route tout droit. Vous rattrapez le GR. Arrivé au stop et à l’intersection avec la départementale D191, prenez à gauche en utilisant le trottoir de gauche. Continuez le long de la départementale puis sur la route pavée.

15.   Arrivé au carrefour routier, continuez tout droit « route de la Garenne ». Puis prenez le premier chemin qui part à gauche à travers champs. Vous suivez le GR. Continuez sur ce chemin sur 950 mètres. Arrivé sur une piste continuez tout droit puis prenez la première à droite. Vous longez des bois à droite et les champs à gauche. Vous suivez le GR

16.   Arrivé au stop et à l’intersection avec la départementale, prenez à droite en restant bien sur le trottoir. Vous suivez le GR.  

Au bout de 270 mètres prenez la rue à gauche « Chemin du Château Bertin ». Un panneau vert indique également « Résidence du Prieuré ». Vous continuez sur le GR. Prenez ensuite le premier chemin qui part à gauche. Un panneau indique « tenez vos chiens en laisse ». Vous continuez sur le GR. Suivez ce chemin qui s’engouffre dans la forêt.

17.   Vous arrivez à une intersection sous la forme d’une patte d’oie. Prenez bien à gauche en suivant la traces du GR. Vous longez partiellement un grillage dans la forêt. Prenez ensuite le premier chemin à droite en suivant le balisage GR et le balisage orange. Vous descendez progressivement. Vous pouvez apercevoir sur la gauche la maison Louis Carré. Arrivé à l’intersection, prenez à gauche pour arriver à la maison Jean Monnet.

18.   Depuis la maison Jean Monnet (lorsque vous sortez de la maison) prenez à droite la route qui descend. Arrivé à l’intersection, prenez à gauche puis tout de suite à droite « le Chemin des Buissonnières » sur lequel vous continuez et poursuivez à travers champs. Laissez un premier chemin qui part sur la droite et continuez tout droit. Prenez 180 mètres plus loin le deuxième chemin qui part à droite. Arrivé au prochain croisement, prenez à gauche.

19.   Arrivé au niveau de la départementale, prenez à droite et restez bien sur le trottoir. Puis prenez la première intersection à gauche « Rue des Essarts ». Prenez ensuite la première à droite « Rue Chenotel ». Prenez par la suite la première à droite « Rue de la Résidence ». Arrivé au croisement, continuez tout droit et entrez dans le parc.   

Dans le parc, arrivé devant la fontaine, prenez le chemin à gauche et quittez le parc. Vous longez un terrain de tennis sur votre gauche. Continuez sur ce chemin. Vous arrivez devant le château des Mesnuls. Traversez la route pavée pour arriver devant la grille du château. Continuez à gauche le long de la départementale. Bien rester sur le trottoir de droite

20.   Prenez la deuxième à droite « rue de la Millière ». Continuez « rue de la Millière » jusqu’au hameau de la « Millière »  

Arrivé dans le hameau de la « Millière », la route entame un virage à gauche au niveau du croisement avec la « Rue des Mottes ». Continuez à gauche « rue de la Millière »

21.   Prenez le premier chemin à gauche. (Tout droit, un panneau indique « sens interdit sauf riverains ». À droite c’est le chemin « de la Basse Boissière »). Continuez sur environ 750 mètres. Vous arrivez au niveau d’un carrefour. Les chemins à gauche et à droite sont des propriétés privées. Continuez tout droit.

22.   Vous arrivez à une intersection devant une barrière dans la forêt, prenez le petit chemin à droite. (A gauche vous arrivez rapidement sur la départementale). Vous traversez une petite rigole dans la forêt. Des bornes en béton marquent le passage. Vous arrivez peu après au niveau d’une intersection. Continuez tout droit.

Arrivé sur la piste cyclable : « Route Goran au Chemin de Grande Communication de Montfort », continuez sur la piste à gauche. Arrivé au niveau de l’intersection avec la départementale, traversez-la et continuez tout droit sur 300 m. Attention en traversant. 

23.   Vous arrivez à un carrefour forestier. Prenez le chemin à droite : allée « 08-17 » « Route de Saint-Hubert ». 800 mètres plus loin, arrivé au prochain carrefour forestier, prenez à droite également « Route de Villarceau ». Traversez ensuite la départementale et continuez tout droit.

24.   Arrivé à l’intersection, prenez à gauche. Vous revenez sur le parcours du premier jour. Prenez ensuite le premier chemin à droite. Au bout du chemin, prenez le virage à gauche et continuez tout droit, puis au bout du chemin prenez le pont Napoléon à droite pour traverser les étangs de Hollande. Passez dans le Pavillon de l’Empereur et continuez tout droit. Sortez de la forêt et prenez le chemin à droite qui longe les champs à gauche et la forêt à droite.    

Arrivé au niveau d’une croix blanche, prenez le chemin à gauche qui passe à travers champs. Continuez sur 1,8 km

25.   Le long de la nationale, au niveau d’un hangar (sur votre droite), le chemin principal continue à droite. Prenez celui qui va tout droit et qui longe la nationale.  Arrivé sur la route, continuez sur 25 mètres puis prenez le petit tunnel piéton sur votre gauche qui passe sous la N 10. Sorti du tunnel continuez sur la route tout droit. Arrivé à l’intersection avec la « Rue de la Breloque » prenez à gauche, puis prenez la première à droite. Arrivé à l’intersection avec « la Rue de Chartres » continuez tout droit sur « l’Avenue de la Gare ». Vous êtes arrivé à la gare.
  • Départ : Gare du Perray-en-Yvelines
  • Arrivée : Gare du Perray-en-Yvelines
  • Communes traversées : LE PERRAY-EN-YVELINES, LES BREVIAIRES, SAINT-LEGER-EN-YVELINES, MONTFORT-L'AMAURY, MERE, MAREIL-LE-GUYON, BAZOCHES-SUR-GUYONNE, LE TREMBLAY-SUR-MAULDRE et LES MESNULS

Les 4 patrimoines à découvrir

  • Paysage

    Paysage de la plaine du Perray

    Le Parc naturel régional a pour mission de protéger et valoriser les paysages, les milieux naturels et les espèces. Dans ce but, il a mis en place des Plans Paysage et Biodiversité (PPB). En quoi cela consiste-t-il ? D’abord, on identifie les principales caractéristiques du territoire en termes d’attrait paysager et d’intérêt écologique et les menaces qui pèsent sur leur préservation. Puis, avec les habitants et tous les acteurs du territoire, on définit des perspectives d’évolution et des actions concrètes pour le futur.
    Le PPB de la forêt de Rambouillet est un des 5 plans qui couvrent le territoire du Parc. Il intègre la plaine du Perray qui fait l’objet d’un plan-guide spécifique. Voici, à titre d’exemples, quelques-unes des préconisations visant à valoriser le paysage et la biodiversité :
        • Préserver les bosquets et les haies et en replanter le long des chemins et des fossés.
        • Maintenir le réseau de prairies existant et éviter son fractionnement.
        • Préserver et restaurer le réseau de mares, voire en recréer.
        • Mettre en valeur des itinéraires de promenades, notamment le long des rigoles en les accompagnant de plantations appropriées.
    Pour en savoir plus
    - sur le PPB de la forêt de Rambouillet et les plans-guide https://www.parc-naturel-chevreuse.fr/une-autre-vie-sinvente-ici/amenagement-et-paysages-plans-paysage-et-biodiversite/foret-de
    - sur les PPB, plus généralement https://www.parc-naturel-chevreuse.fr/une-autre-vie-sinvente-ici/amenagement-et-paysages/plans-paysage-et-biodiversite
  • Forêt

    Une lisière pour la biodiversité

    Au temps de Louis XIV, le bois de Pourras était un verger appartenant à l’abbaye de Port-Royal. Il a été rasé et reboisé pour constituer le boisement actuel composé essentiellement de chênes. Sa lisière sud fait aujourd’hui l’objet d’une expérimentation menée conjointement par L’ONF et le Parc naturel régional. Il s’agit de la création d’une lisière « étagée » : une strate herbacée en bordure du chemin, une strate d’arbustes ensuite et des arbres de lumière avant le bois proprement dit. Résultat : l’exploitation forestière et agricole est facilitée ; le nombre d’espèces végétales et animales augmente ; les oiseaux, les insectes... y trouvent le gîte et le couvert ; le paysage est plus varié… Tout le monde y gagne ! L’expérience fait l’objet d’un suivi scientifique afin d’en évaluer l’impact sur la biodiversité du secteur.
  • Histoire

    Méré

    Jusqu’à la seconde guerre mondiale, Méré était un village
    essentiellement agricole. La population était en majeure partie
    composée de petits propriétaires exploitants et de quelques
    familles d’ouvriers-cultivateurs, fermiers, commerçants
    locaux. Le village accueillait enfin quelques familles retirées
    du commerce parisien venues s’installer dans de modestes
    villas.

    Sidonie Gabrielle Colette, dite Colette (1873-1954)
    Colette connaissait bien la région et y retrouvait ses amis les dimanches. En 1929, Maurice Goudeket, son dernier mari, achète la villa « La Gerbière » à Méré. Coco Chanel succèdera à Colette dans cette propriété. En 1945, Colette est élue à l’unanimité à l’Académie Goncourt, dont elle devient présidente en 1949.
    En 1953, elle est élevée à la dignité de Grand Officier de la Légion d’honneur. Elle meurt le 3 août 1954 à Paris.
  • Histoire

    Le Pavillon de l'Empereur

    Ce pavillon est aussi nommé « pavillon de Pourras », du nom du bois dans lequel il est situé. Le site, apprécié pour les chasses à courre, abritait un château sous le règne de Louis XV et était très apprécié pour ses chasses à courre. Plus tard, ce château démoli, Napoléon Ier fait construire un nouveau petit pavillon de chasse composé d'antichambres et de salons. L'édifice sera achevé en 1808 puis occupé à partir de la Restauration, par des ducs adeptes de la chasse avant d'être abandonné dans les années 1840. En partie restauré par la Société des amis de la région de Rambouillet et de sa forêt, on peut encore observer ses façades avec frontons.

Météo


Profil altimétrique


Source

Parc naturel régional de la Vallée de Chevreusehttps://www.parc-naturel-chevreuse.fr/

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :